Interactions moléculaires et cellulaires : Métaux-Hôte-Bactéries

-    Tester différents milieux sélectifs afin de pouvoir individualiser les espèces étudiées en culturomique (études parallèles aux analyses bio-informatiques des microbiotes).

-   Mettre au point un modèle cellulaire permettant d’étudier les interactions entre une communauté bactérienne, constituée de bactéries anaérobies strictes et aéro-anaérobies, et les cellules hôtes.

-       Étudier l’impact de protéines bactériennes (ex : sidérophores, toxines…) :

o     Sur le métabolisme des métaux (en particulier le fer)

o     Sur l’expression de la résistance aux antimicrobiens, en cas de surcharge ou carence en fer de fer (ou autres métaux).